vendredi 3 novembre 2017

CUSCO SACRED VALLEY


La vallée sacrée est une étape inévitable lors d'une visite au Pérou. Elle se trouve entre le Machu Picchu et la ville de Cuzco et regorge de vestiges incas. Vous pouvez visiter la vallée par vous-même en un, deux ou trois jours ou choisir de passer par une agence de voyage.

Lors de notre voyage, nous avons décidé de réserver une excursion une fois arrivé à Cuzco (c'est moins cher et bien évidemment n'hésitez pas à négocier). Comme nous ne passions qu'une semaine à Cuzco, nous avons opté pour un day-trip assez rempli qui nous emmenait dans 5 sites différents. Nous en avons eu pour environ 20€ par personne en comptant le van, un guide en anglais et le repas sous forme de buffet.

Le départ se fait assez tôt : à 7h du matin devant l'agence et c'est partie pour les différents stops.
CHINCHERO

Le premier stop a été le village de Chincherro. Là, vous pourrez admirer les constructions incas encore très bien conservées (notamment au niveau de la base des fondations). Vous aurez aussi l'occasion de vous balader dans le petit marché en début de village. Enfin, la partie la plus impressionnante reste les énormes terrasses utilisées par les incas et dominant la vallée. 



Vous continuerez encore un instant en voiture pour visiter un atelier de tissage de laine de lama où vous pourrez également faire quelques achats si le cœur vous en dit. Là, on vous servira un bon maté de coca pour supporter l'altitude.

MORAY 

La visite continue ensuite par le site de Moray qui se décompose en trois terrasses de forme circulaire plus ou moins grandes. L'histoire de ce site est vraiment intéressante : on suppose que c'était en fait un lieu d'expérimentation pour les incas. Il se sont rendu compte qu'en creusant des terrasses et en ayant différents niveaux, on pouvait faire pousser des produits tropicaux dans les parties plus profondes et des produits "typiques" tels que le maïs dans les parties plus élevées. Ingénieux, non ?

MARAS

Les Maras ne font pas partie de la vallée sacrée des incas mais restent quand même un détour incontournable dans l'itinéraire. Ces milliers de bassins de sel sont divisés entre les habitants du village. Chaque famille en possède 3 et de plus en plus de bassins s'ajoutent chaque année dans la vallée en parallèle à l'augmentation de la population. Ici, on produit trois types de sel : le sel de bain, le sel de cuisine et la fleur de sel qui sert à assaisonner les salades.

Vous pouvez même acheter du sel produit ici en arrivant au village. Cette étendue blanche est magnifique vu d'en haut et j'ai adoré pouvoir me balader de bassins en bassins. 

LUNCH 

Le déjeuner est sous forme de buffet, très copieux avec boissons non comprises. Vous aurez le choix entre du ceviche, des salades, des soupes au quinoa, du riz, des nouilles, des pâtes, différentes sortes de viandes et de boissons, des fruits, de la gelé, bref, vous aurez le choix et il y en a pour tous les goûts. Tout est bien sûr typiquement péruvien, un délice !

Le repas se situe dans une petite cabane en bois, isolée de tous et entourée de locaux. On y mange vraiment bien.

OLLANTAYTAMBO

Juste après le déjeuner, nous avons repris la voiture pour nous rendre à Ollantaytambo. Le site est fascinant. En fait, les fondations ont été faites par un autre peuple, bien avant les incas, qui les ont récupérées. Du ciel, le temple a la forme d'un animal.

PISAC

Enfin, le dernier arrêt est pour le site de Pisac et son marché. En soi, le marché n'a rien de très intéressant, c'est un peu ce que l'on retrouve à Cusco. Par contre, à quelques dizaines de mètres plus haut, les ruines de Pisac valent le détour. Presque aussi bien conservé que le Machu Picchu, Pisac était autrefois une ville pour les Incas aisés avec ses temples et ses maisons en hauteur qui permettaient de surveiller les potentiels envahisseurs. Un voyage temporel, il y a de ça des milliers d'années.


BILAN : J'avais un peu peur que l'on n'ait pas le temps de bien profiter des sites vu le nombre de stops que l'on avait mais au final ce n'était pas du tout le cas. Après chaque explication, le guide nous laissait du temps libre pour pouvoir nous balader sur le site et prendre quelques photos. Je ne me suis pas sentie pressée par le temps ou autre et vous recommande donc fortement ce type d'excursion.


A savoir : Pour pouvoir visiter les sites, il faut absolument vous procurer le Bolero Turistico (environ 20€) soit à l'office de tourisme de Cusco, soit directement sur le site.




Instagram | Snapchat : @Kenzadwn |E-mail : travelwithkenza@gmail.com

2 commentaires:

  1. This looks like an incredible excursion! The scenery is simply amazing
    Thanks for sharing
    Julia x
    http://www.thevelvetrunway.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. It was breathtaking.
      Thank you for your comment Julia. :)

      Supprimer